• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • De jour en jour

    décembre 2007
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Carnaval

    Carnaval

  • Au fil des jours

  • La Chandeleur

    La Chandeleur

  • Vos derniers commentaires

  • 14 Février La Saint-Valentin

    14 Février La Saint-Valentin

    • Album : Fabienne au coeur des Andes
      <b>01.jpg</b> <br />

Noël… Hier et Aujourd’hui

Posté par ENO filles le 3 décembre 2007

EtoileFamilles… je vous aime 

« Dans la tradition provençale, un dicton se répète volontiers : « Carnaval avec sa femme, Pâques avec son curé…et Noël à la maison ! » Oui, à la maison, c’est-à-dire en famille et si possible toutes générations réunies, pour s’unir dans la magie de cette fête si belle et tellement chargée de symbole qu’elle a traversé les siècles. Ainsi prépare-t-on Noël avec plus de joie et de fébrilité qe n’importe quelle fête de l’année. On sait en toute conscience qu’une telle fête ne doit pas être ratée. Et pour cela il faut la préparer bien à l’avance. En Provence on dit

que Noël commence le 4 décembre en semant le blé de la Sainte Barbe qui ornera la crèche 21 jours plus tard… Chiffre sacré, le Sept multiplié par Trois de la Trinité….Trois semaines de préparatifs. Il faut choisir les cadeaux, les jouets, les vins…établir un menu, acheter les santons manquants de la crèche, le sapin et réfléchir à tous ces détails qui enchanteront petits et grands d’une famille réunie dans l’amour d’un foyer chaleureux.

Noël est le carrefour des espoirs, du renouveau, de la joie et de l’Amour surtout en Provence où il est dit que Jésus y est né. Le temps calendal est celui du commencement et il est une raison suffisante pour bien s’occuper de cette fête dès le début. C’est tellement vrai que les calendes provençales portent ce nom parce que pendant des siècles l’année civile débutait à 0 heures le 25 décembre. 

EtoileCaléndo ven… tout vén bén ! Joyeux Noël à tous » Jean-Claude Rey 

La crèche  Le blé de la Sainte-Barbe le Père Noël sait se montrer généreux Les  cadeaux aujourd'hui

EtoileLe Blé de la Sainte Barbe 

Qui était Sainte Barbe ?
Elle vécut au 14e siècle. Elle se convertit à la foi catholique, ce qui irrita son père. Il l’enferma donc dans une tour et la décapita de sa propre main. Au même instant, la foudre tomba sur lui en signe de vengeance.
Depuis, on attribue à la Sainte, le pouvoir de protéger de la mort violente, ce qui explique qu’elle soit devenue la patronne des métiers dangereux.
La célébration de sa fête est associée à des rites de fécondité, d’où le proverbe 
: »Blé de la Sainte Barbe bien germé est symbole de prospérité pour la prochaine année ».
Le blé de la Sainte Barbe est l’une des traditions calendales la plus conservée. On sème le blé dans des coupelles sur lesquelles on dépose du coton humecté
le 4 décembre
c’est demain !
Le 25 décembre ces mêmes coupelles couronnées de ruban rouge sont déposées sur la table et autour de la crèche.

EtoileMais le Père Noël dans tout ça?

Le Père Noël est un mystère. On trouve sa trace au XIIIe siècle dans un poème anglo-normand, puis il se perd dans la nuit étoilée pour resurgir en Amérique, apporté au XVIIe siècle par les émigrants allemands et hollandais qui transformèrent le vieux Saint Nicolas en Santa Claus.  Clement Moore, un poète américain du siècle dernier,
lui donnera, dans ses vers, la silhouette que nous lui connaissons
aujourd’hui et sera relayé dans les années 30 par la firme Coca Cola
qui en fait un personnage publicitaire joufflu et débonnaire.
Enfin paré de sa grande barbe blanche, de son bonnet et de sa houppelande rouges, le gentil papa Noël n’aura qu’une idée en tête, revenir gâter les enfants du Monde qui l’appellent, selon les pays, Father Christmas, Babbo Natale, Weihnachtsmann ou Santa Claus … 

EtoileLe Père Noël ?

Le plus grand mensonge fait aux enfants. Au nom de l’Amour bien sûr… Mais avant il n’y avait pas les Supermarchés, la publicité qui envahit le petit écran et nos boîtes aux lettres. Il ne faut pas prendre les enfants pour ceux qu’ils ne sont pas. Comment gérer l’atelier du Père Noël où s’agitent des milliers de lutins pour fabriquer les jouets à distribuer le Grand Soir… et les jouets qui s’étalent, s’amoncellent et s’offrent aux regards affolés de nos chers bambins ?

J’ai eu souvent à répondre à ce genre de questions dans mes maternelles. Et pourquoi les adultes reçoivent-ils aussi des cadeaux ?  Et pourquoi certains ont-ils plus de cadeaux que d’autres ? Et pour qui sont tous ceux qui sont à vendre dans les supermarchés ? Et pourquoi…Et pourquoi ?… Et pourquoi ?…Comment répondez-vous à vos bambins moins innocents que vous voulez bien le croire ?

Je me souviens de ma propre réflexion pour le Noël de mes 6 ans. Je faisais les magasins avec mon père et je j’osais dire que je ne croyais plus au père Noël. Mais beaucoup de choses me tentaient. Alors j’ai dit la vérité : «  Papa, je ne crois plus au Père Noël, mais cette année encore, si tu veux bien, on va faire comme si… » Et c’est ainsi que le Père Noël est venu me distribuer  pour la dernière fois mes jouets dans la cheminée.

Et maintenant où en sommes nous ? 

EtoileNoël de mes souvenirs… 

Mon Noel en 1945 à Oran Lendemain de fête

J’étais petite, je me souviens

De ces beaux Noëls

A minuit sonnant
J’arrivais encore ensommeillée
Devant le grand sapin, émerveillée,
J’étais au centre de mes rêves.
Que jamais si belle journée ne s’achève !
Tous ces joujoux à mes pieds
Le père Noël ne m’avait pas oubliée…
Je berçais ma « poupée qui marche » 

C’est ainsi que je l’appelais

Et j’avais le coeur en fête.

J’entends encore son énorme voix 

Résonner dans la cheminée. Tonton Roger c’était toi

Qui là-haut prenait ta grosse voix

Et en toi j’avais foi.

Des mots apparaissaient

Ecrits à l’encre magique

Lorsqu’on chauffait ce bout de papier

Tombé dans le foyer.

La maison résonnait de chants
D’amour et de rires
Tandis qu’au dehors
Il faisait froid.
Au coin du feu on était bien,
On écoutait les Anciens
Parler de leur jeunesse
Racontée avec tendresse. 

Oh! Noël nostalgique!

Pour ces instants magiques

Je voudrais remonter le temps

Redevenir une enfant…

Le temps d’un réveillon.

Tonton Roger a poursuivi ses tournées de Noel pendant de longues années et mes enfants en ont également profité. Mais là déjà, point de cheminée mais les merveilleuses lettres écrites avec du citron et chauffées doucement à la flamme de la bougie pour en laiiser voir par magie les caractères. En voici un exemplaire que j’ai retrouvé dans mes souvenirs

La lettre du Père Noël.

Etoile

3 Réponses à “Noël… Hier et Aujourd’hui”

  1. Jeannine dit :

    Nostalgie quand tu nous tiens! L’oncle Roger, la voix du Père Noël! Ton texte est émouvant, surtout pour moi qui l’ai approché. Comme tu le dis à la fin, il faudrait pouvoir parfois remonter le temps pour…
    Mais c’est à nous de jouer le Père Noël aujourd’hui pour nos petits enfants et il faut éviter de trop regarder en arrière.

  2. Jeannine dit :

    Le blé est semé! Ouf! Je n’ai pas oublié. Attendons qu’il pousse, sous le soleil qui n’est pas avare en ce moment, (à l’intérieur bien sûr). C’est bien la première fois que j’observe cette tradition, (influence de Paule oblige!).Je vais suivre chaque jour l’évolution de mon semis et de celui d’Alexandre.Ce que nous allons être riches en 2008!Merci tata Paule.

  3. Bien pour mon petit Alexandre. C’est la fête certes! mais n’oublions pas pour autant la curiosité scientifique. Nous mesurerons à Noël sa hauteur. Et surtout,ne pas oublier le ruban rouge autour …avant de le poser sur la table
    D’ailleurs connais-tu la tradition de la table. Bientôt sur le blog.

    Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

Laisser un commentaire

 

Cante Luta |
groupe scout derborence |
afvpaaoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...